Logo de la Société wallonne d'étude du dix-huitième sièclePAGE D'ACCUEIL    LIENS WEB    PLAN DU SITE    CONTACT    ACTUALITÉ










Du global warming à
l’exploration arctique :
Théodore Mann, un académicien
des Lumières à Bruxelles




Le 25 avril 2018, Muriel Collart, trésorière de la SWEDHS, a donné au Collège Belgique une leçon intitulée « Du global warming à l’exploration arctique : Théodore Mann, un académicien des Lumières à Bruxelles ». Daniel Droixhe, responsable académique du cours-conférence, a présenté la conférencière et rappelé que celle-ci avait découvert Théodore Mann en dressant un index informatisé du périodique liégeois L’Esprit des Journaux.

La leçon s’est déroulée en deux temps. Dans une première partie biographique, Muriel Collart a exposé le parcours de Mann, de sa naissance le 22 juin 1735 dans le Yorkshire à sa mort à Prague le 13 février 1809. L’activité de Mann au sein de l’Académie impériale et royale des sciences et belles-lettres de Bruxelles ainsi que les différentes missions faites par ordre du gouvernement, dont il était au service, ont été décrites. L’hypothèse soulevée était que la modernité de Mann venait de sa dimension politique. Muriel Collart a consacré la seconde partie à l’analyse de deux mémoires de Mann. Le premier, consacré à la congélation de l’eau de mer, avait été rédigé par l’académicien alors que James Cook s’apprêtait à rejoindre l’Arctique à la recherche du Passage du Nord-Ouest, et concluait avec raison que le navigateur se heurterait à un mur de glace et ne passerait pas. Dans le second mémoire, Mann avançait l’idée que la terre subissait un réchauffement climatique irréversible et fournissait, pour le prouver, une série événementielle hivernale s’étendant sur près de 13 siècles. Après avoir successivement étudié les causes anthropiques ou naturelles à l’origine de ce réchauffement, il concluait en faveur des secondes. Muriel Collart a montré que Mann apparaissait  comme un précurseur du réchauffement climatique, et témoignait d’une pensée moderne dans sa méthode et qui anticipe le débat actuel sur les causes du global warming.

Une séance de questions-réponses a terminé la leçon.

http://www.academieroyale.be/fr/activites-detail/dates/du-iglobal-warmingi-exploration-arctiquenbsp-theodore-mann-academicien-lumieres-bruxelles-25-04-2018-17-00/



Rechercher

Spotlights


 
Copyright © 2011-2018 Société wallonne d'étude du dix-huitième siècle asbl (Swedhs). All rights reserved. info@swedhs.org