Logo de la Société wallonne d'étude du dix-huitième sièclePAGE D'ACCUEIL    LIENS WEB    PLAN DU SITE    CONTACT    ACTUALITÉ










E-bibliothèque > Articles

Deux lettres de l’abbé léopold
hocquart (1760-1818) extraites
de la correspondance reçue
par le docteur lejeune
de verviers*


Par JOSEPH BEAUJEAN

Léopold-François-Joseph Hocquart naquit à Mons le 23/10/1760 et décéda à Ath le 1/7/1818.
     Il avait étudié la philosophie et la théologie à La Louvière, puis au séminaire de Tournai. Il fut nommé chapelain des hautes formes de la cathédrale de Tournai et bibliothécaire du chapitre. Il devint ensuite sous-principal au collège de cette ville et y donna le cours de mathématiques. Il fut, en 1809, affecté au collège d’Ath, établissement où il donna les cours de mathématiques et de botanique et en devint principal en 1813.
     Il était en relation d’échanges de correspondance et d’herbiers avec le docteur Lejeune et M.-A. Libert. Il fit un voyage à Spa et leur rendit visite en 1812. Visite confirmée par deux lettres adressées à Lejeune (Mn. ULg n° 2746) qui sont reproduites ci-après.

Mon cher ami.
Je réalise le vœu de mon cœur, qui est, comme je vous l’avois annoncée dans ma dernière, de vous aller voir, et jouir quelques tems de votre société et amitié ; je compte être à Verviers, jeudi ou vendredi ; je tacherai vous porter des nouvelles de Mrs. Dekin et Dewaha, que je n’ai pas trouvé chez eux aujourd’hui, mais j’espère les voir demain. agréer mes salutations, et la haute considération que je vous porte. Votre dévoué ami. [Signé] L. Hocquart. Ptre. Profess. à Ath. Dimanche 23 août 1812.

Malmédy le 27bre 1812. Mon cher Collègue.
Je suis arrivé ici hier vers midi, je fus accueilli cordialement et sans cérémonie comme je le désire toujours ; je vous ai promis de vous mander le temps de mon retour à Spa, j’y arriverai vers midi demain jeudi, Mademoiselle Libert ne peut pas m’accompagner. Elle vous salue affectueusement ; j’espère que votre fils se porte bien, et que vous pourrez exécuter votre projet d’être aussi à Spa pour demain ; notre rendez-vous sera chez Mr. Wolf. Je vous attendrai à dîner avec Mr. Wolf à mon hôtel de la pomme. Je vous salue de tout cœur. Votre dévoué ami. [Signé] L. Hocquart. Ptre.

UNE OBSERVATION DU DOCTEUR LEJEUNE À PROPOS D'UNE PLANTE RÉCOLTÉE PAR HOCQUART

Le docteur Lejeune (Revue de la Flore de Spa, p. 60) nous dit à propos du Bupleurum junceum L. : « Obs. Cette plante bisannuelle avait été trouvée par M. Hocquart en 1812 aux environs de Verviers, ce qui l’avait autorisé à l’indiquer dans sa Flore de Jemappe. [B. effilé, B. junceum. Fl. Fr. Vers Verviers, p. 139]. Je l’ai seulement retrouvée personnellement en 1822 entre Verviers et Dison ».
Pour quelques renseignements complémentaires concernant cette Ombellifère, on consultera la note que FaBRI lui a consacrée (sous le nom de B. praealtum L.) (FaBRI, 1987, p. 4), rappelant notamment sa publication dans le « Choix de plantes belges, n° 13 » de Lejeune & Courtois.

BIBLIOGRAPHIE

Arnault A., Jay A., Jouy E., Norvins J., 1823. – Biographie nouvelle des contemporains, ou dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la Révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrits, leurs erreurs ou leurs crimes, soit en France, soit dans les pays étrangers. 9. Paris, Émile Babeuf, 476 p. [cf. p. 198, Hocquart].
Beaujean J., 2008a. – Il y a 150 ans disparaissait le « Père de la botanique belge », A. L. S. Lejeune : sa vie, son œuvre, sa famille. Natura Mosana 61 : 79-107.
Beaujean J., 2008b. – Le « Voyage à Liége » de A. P. De Candolle, 2 juin - 2 octobre 1810. Lejeunia, NS 184, 116 p.
Crépin F., 1878. – Guide du botaniste en Belgique. Gand, C. Annoot-Braeckmans, 495 p. [cf. p. 229].
De Vos A., 1888. – Coup d’oeil sur l’histoire de la flore belge. Bull. Soc. Roy.
Bot. Belg. 27 : 15-70 [cf. p. 68-69].
Fabri R., 1987. – Les Bupleurum adventices de Belgique et du Grand-Duché de Luxembourg. Dumortiera 37 : 2-6.
Hocquart L. F. J., 1814. — Flore du département de Jemmape ou définition des plantes qui y croissent spontanément. Mons, 1814, 1 vol. in-18°, viii + 303 p. ; Il y eut un supplément (manuscrit) en 1817 : Supplément à la flore de la province du Hainaut ci-devant département de Jemmape.
Lambinon J., Delvosalle L., Duvigneaud J. & coll., 2004. — Nouvelle Flore de la Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg, du nord de la France et des Régions voisines. 5e éd. Meise, ed. Patr. Jard. Bot. nat. Belg., Cxxx + 1167 p.
Lejeune a. L. S., 1824. — Revue de la Flore des environs de Spa. Contenant l’énumération de toutes les plantes y décrites, avec les observations, les descriptions, les additions et les corrections nécessaires pour la mettre le plus possible à la hauteur de la science. Liége, Ve Duvivier, VIII + 264 p.
Lejeune A. L. S. & Courtois R., 1825-1830. — Choix de plantes de la Belgique (20 livraisons de 50 espèces chacune).
Loise F., 1887. — Hocquart (Léopold). Biographie Nationale IX : 395.
Mathieu A., 1868. — Biographie montoise. Mons, emm. Hopois impr., 320 p. [cf. p. 185, Hocquart (Léopold)].


* Paru dans Natura Mosa, 65, p. 17-19

Rechercher

Spotlights




 
Copyright © 2011-2016 Société wallonne d'étude du dix-huitième siècle asbl (Swedhs). All rights reserved. info@swedhs.org